Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 26 août 2010

Les tramways du Col de la Schlucht

schlucht

Cliquez la photo

jeudi, 15 juillet 2010

Et j'ai enfin vu Jérusalem !

Force est de constater qu’on me racontait n’importe quoi au lycée, et que l’on continue de nous dire des bêtises à la télévision.
Je veux parler de Jérusalem.  Jérusalem , au Proche-Orient ? N’importe quoi !
Jérusalem n’est pas où on essaye de vous le faire croire ! Mais se trouve  dans les… Vosges !

Gruey_l_s_Surance__34_

 


5 maisons tout au plus…

Gruey_l_s_Surance__36_


Jérusalem est à 800 mètres de Moscou, dont je parlais hier

Gruey_l_s_Surance__37_


Alors, vous pouvez dire, sans mentir, que vous êtes allés à Moscou et Jérusalem dans la même demi-journée, dans la même heure !

Gruey_l_s_Surance__38_

mercredi, 14 juillet 2010

Petite virée à Moscou

Gruey_l_s_Surance__29_

Ainsi, voici donc la capitale russe...


C’est étrange, je l’imaginais plus grande. Combien de maison y a-t-il ? 15 ? 20 ?

 

 

Gruey_l_s_Surance__32b_

 

Et voici le Kremlin !

Gruey_l_s_Surance__33_

Ah ? Ce n’est pas la capitale russe ?

Pourtant, c’est écrit « Moscou » !!!


Gruey_l_s_Surance__30_

Moscou dans les Vosges

dimanche, 27 juin 2010

Pomenons-nous à Paris...

Cliquez sur la photo !

 

555

00:00 Publié dans Arts, France, pps - ppt, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france, voyage

vendredi, 23 avril 2010

Fontaine de Vaucluse

55

Cliquez la photo !

lundi, 11 janvier 2010

Belle Bretagne

111

Et un petit clic sur la photo...

lundi, 26 octobre 2009

Feux d'artifice d'Albi

Albi__132_

Cliquez la photo !

samedi, 24 octobre 2009

Saint ROME de TARN (12)

676  habitants


L'histoire connue de Saint Rome de Tarn remonte au Vème siècle, lors de l'évangélisation du Rouergue par Saint Amans, Prélat de Rodez.

Au Xème siècle, la population doit soutenir les assauts des envahisseurs, construire un château fort dit "de la Tour grosse", des remparts dont il subsiste de nos jours une série de portes fortifiées. Les vestiges du pont du XIème siècle sont encore en partie visibles.

Ruiné lors des guerres de religion, le bourg est peu à peu reconstruit, gardant ses enceintes fortifiées mais s'ouvrant aussi sur les faubourgs où logeait tout un petit peuple d'artisans.

Implanté au flanc des coteaux de "Carmes" et des "Espeyrières", le village bénéficie d'un micro-climat méditerranéen permettant la culture de la vigne (autrefois sa principale ressource) et des arbres fruitiers.

 Source

- Vous nous prenez en photo nous aussi ?
- M'enfin, maman (?), tu as de ces idées ! Gatito ne va pas nous prendre !
- Mais si qu'il le fera, n'est-ce pas ?

Gatito l'a fait....
Photographier deux inconnues. Si vous les connaissez, dites leur qu'elles peuvent récuperer la photo ici !

 

 

00:00 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france, voyage, aveyron

mercredi, 08 juillet 2009

Visions de la France...

212

Comment les Français se voient-ils entre-eux ?

Cliquez sur la photo pour le savoir !

mardi, 21 avril 2009

Corsica

121

Cliquez la Corse !

jeudi, 09 avril 2009

Virée en Provence

123

Attachez vos ceintures, puis cliquez sur la photo !

dimanche, 15 février 2009

Col de Louchpach (ou Louchbach) - 88 -

IMG_5815

IMG_5817

IMG_5818 IMG_5820

IMG_5822 IMG_5823

IMG_5831 IMG_5827

cliquez les photos pour les voir en grand

mardi, 03 février 2009

bêtisier de la presse...

Cliquez la photo !

mardi, 21 octobre 2008

Rocamadour

Cela se passe de commentaires !

Fontaine Batholdi

02:23 Publié dans Arts, Europe, France, Voyage | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : france, voyage

dimanche, 27 juillet 2008

Chapelle de Melleret - 03 -

Voici ce que j'ai découvert lors de mes virée... Mais je n'ai trouvé aucune information dessus ! Alors, juste pour le plaisir des yeux, en attendant d'en savoir plus !

D'autres photos ici

vendredi, 30 mai 2008

Les maquettes de Holtzheim.

Bas-Rhin 

C’est en 2006, lors du passage du Tour de France, que Jean-Pierre Rebstock, décorateur-étalagiste à la retraite, eut l’idée de décorer son village, en compagnie de 5 autres amis. Il réalisa les modèles réduits, en contre plaqué  de la Tour Eiffel, de l’Arc de Triomphe, de la cathédrale de Strasbourg...

 

IMG_5169 IMG_5168

IMG_5201 IMG_5194


Fort de son succès, ils continuent depuis d’embellir la commune.

Le château d’Ortenbourg

IMG_5204 IMG_5206

 

... Le château d’Andlau

IMG_5181 IMG_5184

 

...Ou encore celui du Haut-Koenigsbourg

IMG_5217 IMG_5216   IMG_5215

samedi, 19 avril 2008

Jour 17 (2)

Je regagnais l’hôtel, et y laissais la voiture.

J’allais pour prendre le tram, mais, finalement, c’est à pieds que je suis allé au centre. C'était un peu loin, mais pas trop ! Or j'adore la marche et.... déteste les tramways ! Je note qu’un tram monté sur pneus est nettement plus silencieux !

 Clermont_Ferrand__17_

Je découvrais donc cette ville,, un peu au hasard, l’ODT étant fermée le lundi matin…

Clermont_Ferrand__16_

Clermont_Ferrand__24_ Clermont_Ferrand__33_ Clermont_Ferrand__34_ Clermont_Ferrand__52_

Clermont_Ferrand__69_

Clermont_Ferrand__73_ Clermont_Ferrand__75_ Clermont_Ferrand__79_

Clermont_Ferrand__81_

Clermont_Ferrand__110_ Clermont_Ferrand__130_ Clermont_Ferrand__131_

 

mardi, 01 avril 2008

Temniac (24) (jour 15 - 3)

Après le repas, Crazy Squarel me dit vouloir mettre un peu en ordre la maison, faire la vaisselle… je n’avais qu’à me promener pendant ce temps…

Je n’étais pas dupe ! Faire la vaisselle ? il la faisait, tous les jours, mais sa manière à lui est de la laisser tremper jusqu’au soir !

Je partais donc à la découverte des environs, et suivant un panneau, suis tombé sur cette église.

Temniac possède une chapelle Romane du XII ème siècle de style très pur. Les sarladais montaient la colline à genoux pour remercier la Bonne Mère d'avoir arrêter une terrible inondation .

 

 

Retour au gîte… Comme je m’en doutais, la vaisselle n’avait pas été faite… par contre, je trouvais dans le lavabo un sex-toy… Voilà donc ce que le galopin avait fait…

Il regretta ensuite son amusement, car, arrivés aux Ezyies, il était un peu trop tard pour visiter le musée Préhistorique !

00:00 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dordogne, france, église, voyage

mercredi, 26 mars 2008

Jour 15 - 1 -

Pour une fois, Crazy Squarel était prêt tôt le matin. Il lui fallait courir, en ce samedi matin, à la poste retirer de l’argent. Nouvelle surprise désagréable pour lui !

La préposée remarqua ce que nul autre n’avait vu : son nom de famille était incorrect sur son passeport ! Un passeport qu’il avait attendu 6 mois, pour un peu pas prêt à temps pour son départ !

Mais sa nouvelle bonne humeur n’en fut pas pour autant atteinte… Incroyable ! Petit tour sur le marché local et pour finir... au cimetière.

Il venait de découvrir une chose qui m'avait moi-même surpris un an auparavant, mais en Picardie, les tombes couvertes...

sarlat_6__1_

 

Nouvelle surprise pour moi, celles en PVC

sarlat_6__2_

Cela existe-t-il aussi par chez vous ?

mardi, 18 mars 2008

Sainte Mondane : Château de Fénelon (j 14 - 3)

Retour tardif (vous connaissez déjà le problème de Crazy Squarel et de ses photos !) pour le déjeuner.

Bruit provenant de ma chambre… comme on ne pouvait entre par la porte de la salle à manger, un chat, qui m’avait adopté, est entré par la fenêtre ouverte… C’est qu’il voulait me voir !

Une fois de plus, Crazy Squarel joua les girouettes ! Non, il ne voulait plus venir avec nous visiter un château. Il voulait retourner à Sarlat, aller au "cyberthé", etc. Nous l’avons déposé, et avons continué notre route.

Le Château du Fénelon.

Inscrit dans une double enceinte, ce château dresse sa puissante silhouette au dessus de la vallée de la Dordogne. Il est incontestablement l'un des plus beaux châteaux du Périgord. Il fut la demeure natale de François de Salignac de la Mothe Fénelon (1651-1715), archevêque de Cambrai, précepteur des Enfants de France et auteur des " Aventures de Télémaque ".
Bâti sur une succession de terrasses rocheuses, il mêle habilement le caractère guerrier du Moyen-Age à l'élégance de la Renaissance.

Cliquez sur les photos pour les voir en grand

Chateau_Fenelon_2__53_

Chateau_Fenelon_2 Chateau_Fenelon_2__24_ Chateau_Fenelon_2__42_ Chateau_Fenelon_2__2_

plus de photos ici

site

dimanche, 16 mars 2008

Roc Cazelle (jour 14 - 2 -)

Retour vers 10 :00. Crazy Squarel était prêt. Plume, elle préférait rester au gîte le reste de la matinée. Le lendemain étant le jour de son départ, elle devait ménager ses forces.

Après bien des quiproquos, Crazy Squarel étant confus dans ses explications, il s’est avéré que nous voulions voir la même chose :

Roc Cazelle (Les Eyzies de Tayac)

Situé à 10 minutes de Sarlat et 3 minutes des Eyzies, Cazelle est l’un des sites les plus impressionnant de ce riche patrimoine.

Ses falaises escarpées sont entièrement excavées par des grottes, des refuges et des souterrains. Peuplé de tout temps, l’ensemble a d’abord été habité à la Préhistoire puis creusé et aménagé en château fort au Moyen-âge et enfin réutilisé en habitation civile.
De nombreuses scènes reconstituant la vie de nos ancêtres vous plongent chronologiquement de la Préhistoire jusqu’en 1966, où un couple d’agriculteurs avait investi une maison monolithique entièrement taillée dans le roc.
Le parcours est doté d’une signalétique pédagogique permettant une lecture cohérente et chronologique de l’occupation de la falaise à travers les âges.

(cliquez sur les photos pour les voir en grand !)

La_Roc_Cazelle__1_ La_Roc_Cazelle__2_ La_Roc_Cazelle__3_ La_Roc_Cazelle__4_ La_Roc_Cazelle__5_ La_Roc_Cazelle__6_ La_Roc_Cazelle__7_ La_Roc_Cazelle__8_ La_Roc_Cazelle__9_ La_Roc_Cazelle__10_ La_Roc_Cazelle__11_ La_Roc_Cazelle__12_ La_Roc_Cazelle__13_ La_Roc_Cazelle__14_ La_Roc_Cazelle__15_ La_Roc_Cazelle__16_ La_Roc_Cazelle__17_ La_Roc_Cazelle__18_ La_Roc_Cazelle__19_ La_Roc_Cazelle__20_ La_Roc_Cazelle__21_ La_Roc_Cazelle__22_ La_Roc_Cazelle__23_ La_Roc_Cazelle__24_ La_Roc_Cazelle__25_ La_Roc_Cazelle__26_ La_Roc_Cazelle__27_ La_Roc_Cazelle__28_ La_Roc_Cazelle__29_ La_Roc_Cazelle__30_ La_Roc_Cazelle__31_ La_Roc_Cazelle__32_ La_Roc_Cazelle__33_ La_Roc_Cazelle__34_ La_Roc_Cazelle__35_ La_Roc_Cazelle__36_ La_Roc_Cazelle__37_ La_Roc_Cazelle__38_ La_Roc_Cazelle__39_ La_Roc_Cazelle__40_ La_Roc_Cazelle__41_ La_Roc_Cazelle__42_ La_Roc_Cazelle__43_ La_Roc_Cazelle__44_ La_Roc_Cazelle__45_ La_Roc_Cazelle__46_ La_Roc_Cazelle__47_ La_Roc_Cazelle__48_ La_Roc_Cazelle__49_ La_Roc_Cazelle__50_ La_Roc_Cazelle__51_ La_Roc_Cazelle__52_ La_Roc_Cazelle__53_ La_Roc_Cazelle__54_ La_Roc_Cazelle__55_ La_Roc_Cazelle__56_ La_Roc_Cazelle__57_ La_Roc_Cazelle__58_ La_Roc_Cazelle__59_ La_Roc_Cazelle__60_ La_Roc_Cazelle__61_ La_Roc_Cazelle__62_ La_Roc_Cazelle__63_ La_Roc_Cazelle__64_ La_Roc_Cazelle__65_ La_Roc_Cazelle__67_ La_Roc_Cazelle__68_ La_Roc_Cazelle__69_ La_Roc_Cazelle__70_ La_Roc_Cazelle__71_ La_Roc_Cazelle__72_ La_Roc_Cazelle__73_ La_Roc_Cazelle__74_ La_Roc_Cazelle__75_ La_Roc_Cazelle__76_ La_Roc_Cazelle__77_ La_Roc_Cazelle__78_ La_Roc_Cazelle__79_ La_Roc_Cazelle__80_ La_Roc_Cazelle__81_ La_Roc_Cazelle__82_ La_Roc_Cazelle__83_ La_Roc_Cazelle__84_ La_Roc_Cazelle__85_ La_Roc_Cazelle__86_ La_Roc_Cazelle__87_ La_Roc_Cazelle__88_ La_Roc_Cazelle__89_ La_Roc_Cazelle__90_ La_Roc_Cazelle__91_ La_Roc_Cazelle__92_ La_Roc_Cazelle__93_ La_Roc_Cazelle__94_ La_Roc_Cazelle__95_ La_Roc_Cazelle__96_ La_Roc_Cazelle__97_ La_Roc_Cazelle__98_ La_Roc_Cazelle__99_ La_Roc_Cazelle__100_ La_Roc_Cazelle__101_ La_Roc_Cazelle__102_ La_Roc_Cazelle__103_ La_Roc_Cazelle__104_ La_Roc_Cazelle__105_ La_Roc_Cazelle__106_ La_Roc_Cazelle__107_ La_Roc_Cazelle__109_ La_Roc_Cazelle__110_       

 

 

 

 

 

 

site

vendredi, 14 mars 2008

Marquay (jour 14 -1-)

Comme la veille, je partais visiter les alentours alors que mes compagnons de voyage commençaient seulement à émerger de leurs sommeils.

C’est ainsi que je découvrais Marquay

Nom des habitants : Marquayais
Population : 489 habitants
Superficie : 2500Ha

Marquay, petite commune du Périgord Noir située à mi-chemin entre Sarlat et Les Eyzies,

Marquay__2_ Marquay__5_

Comptez les clous de la porte

Marquay__19_ Marquay__18_

Marquay__8_ Marquay__11_

Marquay__17_ Marquay__7_

Marquay__20_

est appréciée pour ses sites préhistoriques et son patrimoine local :
- abri de Cap Blanc : frise sculptée en relief découverte en 1909 et aujourd'hui classée à l'UNESCO (que je n'ai pas vu)

- château de Puymartin du XV et XVI siècle ouvert au public d'avril à septembre (pas vu)

- château de Laussel

Marquay___Chateau_Laussel

Site :

+ de photos

jeudi, 13 mars 2008

Jour 13 (3)

Les jardins de Marqueyssac

V_sac___Jardins_de_Marqueyssac__3_

(Plume m’ayant demandé de ne pas dire… sur mon blog, je ne le dirai pas… mais Evita n’a pas promis, elle ! alors allez sur son blog et voyez sa propre conclusion !) (héhéhé ! Super ! Je vais avoir la visite de Plume, certainement armée d’un rouleau à pâtisserie, mais bon, que ne ferait-on pas pour revoir les amies ?)

Nous y sommes allés tous les trois, mais chacun de notre côté ! Plume, pour des raisons de santé, ne pouvait suivre le chemin de la corniche. Fort regrettable ! Quant à Crazy Squarel, il perdait tellement de temps avec ses photos, que je prenais la corniche sans lui.

V_sac___Jardins_de_Marqueyssac__4_

Je suis arrivé le premier. Beau panorama sur la Roque Gageac, en ce qui me concerne, le clou du spectacle. J’admire le travail de ce genre de jardins, mais je n’apprécie pas. Ce n’est pas assez sauvage.

V_sac___Jardins_de_Marqueyssac__10_

Echange de textos (pour passer le temps) avec Dame Lolo, Panthère des Neiges et Caliméro

Plume est arrivée seconde. Nous avons bavardé longuement, puis elle est repartie à petits pas… J’aurais bien voulu rester avec elle, mais craignant un autre incident diplomatique, j’attendais Crazy Squarel … Il mit vraiment trop de temps ! retour rapide, car l’heure de la fermeture arrivait… ce qui me fit louper l’Allée Haute

V_sac___Jardins_de_Marqueyssac__16_

Pour Crazy Squarel, c’est une expédition d’un jour… Pour moi, 2 heures au maximum… Vous constatez la différence !

Enfin une soirée agréable. Crazy Squarel était de bonne humeur, causant. Il était temps ! L’art culinaire de Gatito y était-il pour quelque chose ? Des semaines plus tard, Crazy Squarel parle encore de ce canard à l’orange façon Gatito que je leur avais préparé. De son côté, Plume commençait à s’inquiéter pour sa ligne. Non, ce n’est pas parce que nous sommes au pays du foie gras, que je la gavais comme une oie ! Elle s’en chargeait toute seule !

Plus de photos ici

lundi, 10 mars 2008

LE TEMPS DES CATHEDRALES : SARLAT (jour 13 - 2- )

Une fois de plus, Sarlat. Plume ne l’avait pas encore bien vue, et nous n’avions pas encore fait les photos de la cathédrale. Pour cela, nous utilisions mon appareil digital et le trépied de Crazy Squarel ! Inutile de dire que je restais vigilent ! Je n’avais pas envie qu’il bousille cet appareil !

 

 

Entre temps, je l’avais vu à l’œuvre ! Il installe son trépied, juge qu’il est stable… sans contrôler le niveau à bulles ! Il jugeait droit le trépied alors que celui-ci se prenait pour la Tour de Pise !

 

Sarlat_cath_drale__39_

 Sarlat_cath_drale__12_ Sarlat_cath_drale__6_ Sarlat_cath_drale__13_ Sarlat_cath_drale__14_ Sarlat_cath_drale__15_   

Sarlat_cath_drale__19_ Sarlat_cath_drale__24_  

Sarlat_cath_drale__3_

Sarlat_cath_drale__18_ Sarlat_cath_drale__17_ Sarlat_cath_drale__25_ Sarlat_cath_drale__27_ Sarlat_cath_drale__34_

Cliquez sur les photos pour le voir en grand

plus de photos ici  

vendredi, 07 mars 2008

Jour 13 (1) - St André d'Allas

8 heures du matin. Croissants et petits pains au chaud dans le four attendaient Plume et Crazy Squarel. Gatito, lui, était déjà sur les petites routes forestières. Ils laissaient les autres faire la grasse matinée, se réveiller doucement, et allait à la découverte de la région, des environs.

Retourner à St André, le village dont dépend le gîte. (592 habitants en 1999)

24 Dordogne

environ 600 habitants

St_andr__2 St_andr__2__2_

St_Andr__d_Allas__10_

St_Andr__d_Allas__2_ St_Andr__d_Allas__15_

St_Andr__d_Allas__14_

St_Andr__d_Allas__17_ St_Andr__d_Allas__6_

St_Andr__d_Allas__13_ St_Andr__d_Allas__11_

cliquez sur les photos pour les voir en grand

ici pour voir l'album

En 1825, la commune d'Allas-l'Évêque fusionne avec Saint-André-d'Allas.

00:00 Publié dans Europe, France, Pays | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dordogne, france

jeudi, 06 mars 2008

Jour 12 (2)

Le musée le sortit de son mutisme, le rendit plus civilisé…

“ Oh ? mais c’est beau ! Il faudra y aller ! ”

Il parlait de Beynac, que nous voyions au loin… et qu’il avait refusé de voir avec moi deux jours auparavant. Ne cherchez pas à comprendre ! E americano, hé !

Beynac__53_

Déjeuner à Sarlat. La bonne chair lui rendit le sourire…

Mais il décida de rentrer au gîte pour y passer l’après-midi. Il ne voulait pas ressortir, alors que le soleil, lui, revenait ! Non, Beynac ne l’intéressait pas (E americano, hé !) Officiellement, il voulait faire son courrier… Tu parles ! Je connais l’oiseau ! Son courrier, il le fait au réveil… Mais là, seul, de jour, au gîte… Vous devinez ce qu’il fit ? Si vous suivez ses aventures depuis quelques jours, vous avez la réponse ! Bingo ! Oui ! Des photos à poil dans le gîte ! (E americano, hé !)

Alors, avec Plume, nous l’avons déposé, et sommes partis nous promener longuement, bavarder encore plus.

Beynac

Beynac__50_

Roche Gajeac…

La_Roque_Gageac__3_

Sur le chemin du retour, je vis un panneau indiquant notre village. Le propriétaire du gîte m’avait bien parlé d’un raccourcis, évitant Sarlat !

Oui… J’ignore où nous allions, mais nous y allions bien ! Nouveau panneau, le village ! Sauf que je gîte est en dehors, qu’il faut retourner sur la route départementale ! Et là… des chemins en bas du village… lequel prendre ?

Plume pestait : « c’est bien des hommes, ça ! Ils veulent prendre des raccourcis, résultat, on est perdus ! »

Gatito, lui, tombait des nues : cela existe encore, ce clivage hommes / femmes ? Depuis combien d’années n’avait-il plus entendu parler de différences entre les sexes (sauf en matière de sexualité) ?

Demi-tour… encore un ! Je deviens champion ! Continuons… on verra bien… (au grand damne de Plume qui voulait retourner sur nos pas) Soudain “ déchetterie ” ! Mais oui ! C’est cela qu’il fallait suivre (mais non ! pas pour y déposer Crazy Squarel !) et l’on se retrouva près de chez nous… face à un Crazy Squarel redevenu aimable, agréable, bavard… Il n’y a pas à dire, les photos à poil lui font du bien…

dimanche, 02 mars 2008

CGMB "Le Luc" - Vézac - 24

Compagnie Génarale Minéraux Bijouterie

Unique en France

3 générations d'expérience.
3 générations d'importation.
1 collection mondiale.
Expert diplômé de l'école de Gemmologie (Paris)
Bijoutier.

Découvrez la magie du monde minéral...

500 m2 d'exposition.
Des pièces uniques, exceptionnelles.
Des échantillons collectés dans le monde entier.

 
Remarquables par leurs richesses de formes et de couleurs, les minéraux envoûtent l'homme depuis des millénaires...

 

mus_e_des_pierres__68_

mus_e_des_pierres__66_

 

mus_e_des_pierres__1_mus_e_des_pierres__69_mus_e_des_pierres__63_mus_e_des_pierres__61_mus_e_des_pierres__32_mus_e_des_pierres__31_mus_e_des_pierres__11_mus_e_des_pierres__10_

mus_e_des_pierres__8_

Soudain, mes yeux tombèrent sur cette pierre !

mus_e_des_pierres

Immédiatement, je repensais à un commentaire sur ce blog… Un commentaire suivi de bien d’autres ! Si vous vous en rappelez… eh bien ma fidèle lectrice Jullia veut une bague ! J’imaginais donc cette pierre sertie sur une bague, et passée à son délicat doigt…

 

 

J’empruntais le portable de Plume, qui a un appareil photo, et envoyais de suite un cliché pour lui proposer…

 

 

Elle n’en a pas voulu ! Sous le futile prétexte que le caillou pesait 254 kilos !

254 kilos ? N'était-ce pas encore assez ?

 

 

Tant pis, pas de bague pour Jullia !

 

mercredi, 27 février 2008

Jour 12 (1)

« Gatito, je n’ai pas ta patience, s’il continue, je pars ! »

De son côté, Gatito était sur le point de transformer Crazy Squarel en steak de baleine ! Levé du pied gauche, Crazy Squarel tirait la pire gueule que je ne lui ai jamais vu. Outré que l’eau de son thé ne soit pas chaude ! Avec une gazinière et un micro-onde, il pouvait bien remuer son derrière maigrichon d’amerloque pour la chauffer, vu qu’il était le seul à en prendre !

En plus de cela, il pleuvait ! Que faire ? Aller voir l’aquarium (dont nous avions vu le bâtiment en revenant du gouffre de Puimoison ? Plume et moi n’en avions pas très envie, mais les autres possibilités étaient rares. Précisons que pour des raisons de santé, Plume ne peut suivre une visite guidée dans un château, ce que d’ailleurs Crazy Squarel et moi ne prisons pas tellement non plus.

En route. A l’arrière, Crazy Squarel boudait encore. Il y a des baignes qui se perdent ! Mais lâcha « tu vas trop loin ! l’aquarium est passé »
Hein ? Bon, demi tour… Mais j’étais persuadé de ne pas l’avoir dépassé… Et pour cause, rien !
Nouveau demi-tour. Si les voitures ont une marche arrière, c’est bel et bien pour qu’on les utilise, non ?
Centre du village… Nous n’avions rien vu…
Le pépé continuait de maugréer à l’arrière…
Mais sans l’écouter, je prenais une route, quittais Les Ezies… Ce qui le fit râler encore plus à l’arrière ! Gatito osait ne pas l’écouter, aller ailleurs que là où il avait décidé, lui, l’Amerloque que le monde entier devrait écouter, comme ses compatriotes ?

Mais Gatito suivait son idée, son sens de l’orientation (mis un peu à mal ces derniers jours), arrivait à OU et, triomphalement désigna le panneau sur le bord de la route : aquarium !

Mais… il était fermé ! Vous imaginez combien Crazy Squarel devenait de plus en plus fermé ! Pire qu’une huître ! Déjà Gatito qui le ridiculise en prouvant son mauvais sens de l’orientation (pas toujours, heureusement) et en plus, le musée fermé…

Direction ? ? ? ? ? pour voir le musée de ? ? ? ? ? Un peu d confusions, une bonne réorientation de la part de Crazy Squarel … mais toujours perdus… On demande notre chemin, nouveau demi-tour… avec les gérémiades du crazy americano qui avait décidé que nous devions aller dans l’autre sens… Mais c’est finalement lui qui vit le musée au carrefour suivant.

(à suivre)

vendredi, 15 février 2008

Jour 11 (3)

Fin de la visite… Il boudait encore. Il était à présent pressé de rentrer au gîte. Il aurait, bien sûr, fallut que je cédasse immédiatement à son caprice ! Mais il était hors de question que je parte sans faire une escale ! Sur le joueb de Bonaventure j’avais vu qu’il y avait une source ! Je voulais la voir !

 

Lorsque je le lui disais, il leva les yeux au ciel, fit une grimace… Et failli être transformé en boudin de chameau par un Gatito plus qu’excédé ! Un Gatito qui se retint encore, connaissant fort bien sa violence verbale lorsqu’il perd sa patience légendaire.

 

Grimace ou non, j’y allais, non sans lui lancer un : « tu viens ou tu reste dans la voiture »

Il commença par vouloir rester, mais se ravisa. Une fois encore, il marchait à la cadence d’un centenaire, soit 2 fois son âge. Sale gosse capricieux ! Je ne faisais aucune attention à lui, continuais de marcher bon train, tant pis si je le croiserai au retour ! Mais il arriva… et trouva l’eau si claire qu’il s’y baigna… Euh ? Non ! C’est pas ça (quoique s’il avait été seul…) qu’il me demanda de le photographier.

lundi, 11 février 2008

Carennac - 46 -

373 habitants en 1999 

Carennac se trouve au centre d'une région riche en curiosités naturelles et sites historiques d'un grand intérêt: à quelques kilomètres, le gouffre de Padirac et un haut-lieu de pèlerinage : Rocamadour. Baigné par les eaux de la Dordogne, resserré autour d'un prieuré clunisien fondé au XIe siècle, le village a conservé son aspect médiéval et chaque pierre y raconte une histoire.

La station hydrométrique de Carennac pour surveiller la Dordogne est située au pied d'une des piles du pont.

Histoire 

Du temps où il se nommait Carendenacus, Carennac était un village médiéval rassemblé autour d'une église dédiée à saint Sernin et dépendant de l'abbaye de Cluny. Sous l'impulsion de cette grande abbaye, la paroisse devint prieuré et entreprit la construction de l'actuelle église Saint-Pierre, édifice roman du XIe siècle. Le château des Doyens, construit au XVIe siècle, abrita de 1681 à 1685 le célèbre François de Salignac de Lamothe, dit Fénelon, futur archevêque de Cambrai, qui choisit cet heureux coin de terre pour écrire Les Aventures de Télémaque.

Lieux et monuments 
 
Château des doyensLe village de Carennac s'est développé à partir du XIe siècle, après la fondation d'un prieuré de l'ordre de Cluny. Blotti le long des fortifications du monastère, Carennac conserve bien des aspects du Moyen Âge. Son église Saint-Pierre est un très bel édifice roman doté d'un magnifique tympan du XIIe siècle. Son cloître, rebâti au XVe siècle après la guerre de Cent Ans, abrite dans sa salle capitulaire la fameuse Mise au tombeau, sculpture de la fin du XVe siècle d'une rare perfection.

Au XVIe siècle, la construction du château du Doyen est réalisée avec sa façade en pierre blanche du pays, les fenêtres à meneaux, les lucarnes sculptées. Le château est un des éléments du prieuré-doyen de Carennac, construit au XVIe siècle pour être un logement prestigieux du doyen. Salles et galeries sont organisées sur quatre niveaux autour d'un escalier, large et imposant.

Le château des Doyens  
 
Plafond de la salle d'apparatQuadrilatère de 20 m sur 10, datant du XVIe siècle, il s'agit d'une belle demeure privée, construite en pierre de taille, comprenant, avec les combles, trois étages d'appartements. Un escalier à vis dessert toute la hauteur du bâtiment. Au premier étage se trouve la salle d'apparat, la mieux conservée à l'heure actuelle. Le plafond à poutrelles saillantes du XVIIe siècle est peint de rinceaux, de fleurettes, de paniers et de divers sujets mythologiques. Le château abrite à présent l'Espace patrimoine du pays d'art et d'histoire de la vallée de la Dordogne. Il présente une exposition permanente en accès libre, qui permet de découvrir la richesse naturelle, patrimoniale et architecturale de ce pays labellisé « Pays d'art et d'histoire » par le ministère de la Culture.

L'église Saint-Pierre 
 
Tympan de l'églie Saint-PierreConstruction romane de la fin du XIe siècle augmentée au milieu du XIIe d'un porche orné d'un superbe tympan sculpté. Ce tympan repose latéralement sur un faisceau de quatre colonnes faisant office de trumeau. Il offre aux regards une vision symbolique de la fin des temps. Occupant toute la hauteur du tympan, le Christ en majesté tenant le Livre et bénissant, est assis sur un trône richement orné. Les symboles des quatre évangélistes l'entourent tandis que les apôtres, répartis sur deux registres, contemplent la vision céleste. L'église comprend trois nefs séparées par d'épais piliers, plus une rangée de chapelles sur le côté nord. Elle possède une trentaine de chapiteaux sculptés d'entrelacs et de palmettes. Un clocher roman, carré, s'élève au dessus de la croisée du transept. Un Dit des trois morts et des trois vifs, représentation murale montrant trois jeunes gentilshommes interpelés dans un cimetière par trois morts, qui leur rappellent la brièveté de la vie et l'importance du salut de leur âme

 

Le village de Carennac conserve de nombreuses maisons du XVe et XVIe siècles.

 

 

L'étroitesse de certaines, comparez avec Crazy Squarel

On peut également remarquer une tour d'escalier du XVIe siècle, située non loin d'un pont sur le Méderic, face à l'île de la Calypso.

 

Personnalités liées à la commune  
 
FénelonLe plus célèbre: François de Pons de Salignac de La Mothe-Fénelon, dit Fénelon, né le 6 août 1651. L'île de Télémaque, entre deux bras de la Dordogne en face de Carennac, lui doit son nom puisque c'est en l'église de Carennac qu'il aurait écrit son œuvre du même titre.

 

Source