Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 septembre 2010

Pas en Bourgogne...

IMG_6719

00:09 Publié dans France, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 26 août 2010

Les tramways du Col de la Schlucht

schlucht

Cliquez la photo

jeudi, 15 juillet 2010

Et j'ai enfin vu Jérusalem !

Force est de constater qu’on me racontait n’importe quoi au lycée, et que l’on continue de nous dire des bêtises à la télévision.
Je veux parler de Jérusalem.  Jérusalem , au Proche-Orient ? N’importe quoi !
Jérusalem n’est pas où on essaye de vous le faire croire ! Mais se trouve  dans les… Vosges !

Gruey_l_s_Surance__34_

 


5 maisons tout au plus…

Gruey_l_s_Surance__36_


Jérusalem est à 800 mètres de Moscou, dont je parlais hier

Gruey_l_s_Surance__37_


Alors, vous pouvez dire, sans mentir, que vous êtes allés à Moscou et Jérusalem dans la même demi-journée, dans la même heure !

Gruey_l_s_Surance__38_

dimanche, 27 juin 2010

Pomenons-nous à Paris...

Cliquez sur la photo !

 

555

00:00 Publié dans Arts, France, pps - ppt, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france, voyage

jeudi, 06 mai 2010

Florissimo 2010

555

Cliquez l'affiche !

vendredi, 23 avril 2010

Fontaine de Vaucluse

55

Cliquez la photo !

jeudi, 01 avril 2010

Saint Banzière (Aveyron)

vendredi, 26 mars 2010

Pinet (Aveyron)

00:00 Publié dans France, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 16 février 2010

Ardèche sous la neige

111

Cliquez sur la photo

mardi, 26 janvier 2010

Seul le mal fait parler de lui...

« seul le mal fait parler de lui »
Cité par une personne parlant des Justes, dont beaucoup sont ignorés. Biche en fait-elle partie ? La famille a aidé à fuir beaucoup de personnes, des inconnus qui passaient par là, allant vers la Liberté. Y compris des déserteurs allemands. Biche, sa soeur et son beau-frère ont aidé tous ceux qui leur ont demandé de l’aide, sans se soucier de qui ils étaient. Y avait-il des juifs parmi eux ? Combien ont réussi à fuir jusqu’au bout ? Ils savent juste que certains n’y sont pas parvenus.

Ils ont eu beaucoup de chance, d'autres "Justes" du village furent déportés, car les personnes aidée étaient en fait des traitres, souvent alsaciens. Ainsi l'institutrice fut elle embarquée en pleine classe, devant les enfants de 6 ou 7 ans (qui s'en souviennent encore comme si c'était hier)

La reconnaissance n’est venue que de quelques personnes, parlant de leur action, mais uniquement au plan local.

Et ce n’est que tout récemment, que le plus jeune frère de Biche a appris quelques informations sur ces actions, par un habitant des Emeraudes ayant émigré là où habite mon grand-oncle. « sans eux, nous serions morts de faim... »

Seul le mal fait parler de lui...

Je le crois, à moins d’avoir un égo surdimensionné, et annoncer partout « moi je... » combien de héros restent méconnus ?

lundi, 11 janvier 2010

Belle Bretagne

111

Et un petit clic sur la photo...

vendredi, 25 décembre 2009

Joyeux Noël !

On ne change pas à la tradition : cliquez sur la photo pour avoir votre cadeau du jour !

mardi, 24 novembre 2009

Saint Quirin (57)

Du Ier au IIIe siècle, un village gallo-romain a existé à la Croix Guillaume, au dessus de Lettenbach.

Entreprises pour la première fois en 1962-63, puis reconduites plus récemment entre 1994 et 1999, les fouilles archéologiques ont permis le dégagement de nombreuses tombes circulaires, stèles-maisons, sculptures ...etc. Le nombre total de sépultures fouillées à ce jour est de 76.

Au XIe siècle arrivent les reliques de saint Quirin, tribun romain martyrisé en 117.

St_Quirin__3_

L'histoire raconte qu'en 1050, Geppa, abbesse en Rhénanie et sœur du pape Saint Léon, alla chez son frère à Rome et en rapporta pour son abbaye les Reliques de Saint Quirin.
Un soir, elle s'arrêta sur une colline (aujourd'hui la "Haute Chapelle") pour y passer la nuit, car là se trouvait un ermitage. Au matin, les serviteurs n'arrivèrent pas à soulever la châsse du sol. Geppa prit alors la décision de laisser sur place une partie des reliques, et n'emporta avec elle que la tête.

St_QuirinSt_Quirin__31_

Aujourd'hui et depuis plus de 9 siècles, ces reliques sont précieusement gardées et régulièrement vénérées, notamment le jour du pèlerinage de l'Ascension.

Au XVIe siècle, des verreries itinérantes s'installent. Elles deviennent célèbres. Mais au XVIIe siècle, la guerre de Trente Ans ruine la région.

Au XVIIIe siècle, le prieuré et l'église sont reconduits. L'industrie verrière est relancée par les moines, avec l'implantation d'une importante entreprise à Lettenbach qui fonctionnera de 1739 à 1844. L'afflux d'ouvriers nécessite la construction de maisons. Des fermes ainsi que des chapelles sont bâties.

A la révolution, le domaine prioral est divisé en trois communes : Saint-Quirin, Vasperviller et Métairies-Saint-Quirin.

L'après Révolution et le XIXe siècle furent marqués à Saint-Quirin par la famille Chevandier de Valdrôme. Propriétaires de terrains, ayant des droits sur les scieries comme les verreries, ils furent omniprésents sur l'ensemble des activités de la région pendant près d'un siècle.
Ils ont laissé en héritage le surnom de "Chevandier", aux contemporains du village

St_Quirin__25_St_Quirin__12_

Et depuis...
Station verte de vacances depuis 1984, Saint-Quirin a obtenu cette même année la "Marianne d'Or".
Et depuis 1989, Saint-Quirin s'est vu décerner le titre d' "un des plus beaux villages de France".

St_Quirin__2_St_Quirin__29_

Source texte

Plus de photos

01:00 Publié dans Europe, France, Pays, Voyage | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : voyages, lorraine

lundi, 09 novembre 2009

Saint Symphorien (près de Viala du tarn)

 

 

00:57 Publié dans Arts, France, Voyage | Lien permanent | Commentaires (1)

lundi, 26 octobre 2009

Feux d'artifice d'Albi

Albi__132_

Cliquez la photo !

samedi, 03 octobre 2009

WANGENBOURG

WANGENBOURG, dont le nom primitif Wangberg signifie mont du pâturage, fut donné en 880 à l’abbaye d’Andlau par sa fondatrice Sainte Richarde. Aux XIII siècles, la famille De DICKA, de Spesbourg, administre les biens du monastère et l’on attribue à Henri De DICKA la construction des châteaux de Wangenbourg et de Freudeneck, sur le modèle de celui de Spesbourg, près d’Andlau. Le dernier De DICKA mourut à la bataille de Sempach en 1386. Wangenbourg échue alors au chevalier Jean de Wangen dont les descendants devinrent peu à peu les possesseurs du domaine.

DSCF0177 DSCF0178

Fin du XIVème siècle, les Wangen perdent la maîtrise de leur château et à la fin du XVème siècle, ruinés, ils ne peuvent plus l’entretenir.

DSCF0180

En 1504 l’empereur Maximilien, vainqueur de l’Electeur Palatin Philipp lors de la guerre de succession de Bavière, confisque le château aux cousins Hans et Stephan von Wangen pour le donner au comte de Tierstein qui lui-même le revend à l’évêque de Strasbourg en 1518. Pourtant, les descendants des Wangen, Georg et Hartmann, continuent à habiter dans le château.

DSCF0182 DSCF0183


Entre 1535 et 1550 ils font reconstruire leurs logis dans le style Renaissance. A partir de 1578, un contentieux oppose l’évêque de Strasbourg aux sires de Wangen à propos des droits de propriété sur le château. Les Wangen sont expulsés en 1578 mais rétablis dans leurs droits en 1595.

DSCF0184

En 1633 le château fut dévasté par les Suédois et ne fut plus reconstruit. (Mais ? ils ont tout détruit en Alsace ?)

DSCF0186


Durant la guerre de Trente Ans, le village eut beaucoup à souffrir, puisqu’en 1701 il ne comptait plus que 15 habitants .

DSCF0188


Le dernier possesseur fut le Baron Frédéric-Antoine-Henri-Louis chef d’escadron au Royal-Allemand, fin du XVIII siècle et le château resta le bien de la famille jusqu’en 1918 où, après l’armistice, l’Etat français le saisit.

DSCF0190

La ruine est classé monument historique .

DSCF0191

Source texte

 

samedi, 08 août 2009

Bords des champs

123

Pour avoir la réponse, cliquez la photo !

samedi, 11 juillet 2009

Vauban

123

Cliquez le portrait !

mercredi, 08 juillet 2009

Visions de la France...

212

Comment les Français se voient-ils entre-eux ?

Cliquez sur la photo pour le savoir !

samedi, 02 mai 2009

Il en faudrait plus !

123

Cliquez la photo !

 

mardi, 21 avril 2009

Corsica

121

Cliquez la Corse !

jeudi, 09 avril 2009

Virée en Provence

123

Attachez vos ceintures, puis cliquez sur la photo !

mardi, 17 février 2009

Raz la marmite

    Il a encore neigé… mon pauvre dos déguste à force de devoir dégager le trottoir, d’autant que je ne fais pas que celui devant l’Oasis, mais aussi celui de certains voisins âgés.
    Et avec la pollution, elle est tout de suite noire…
    Mais je crois que ce que je déteste le plus : les automobilistes du Pôle central ! Nous avons beau avoir des chutes de neiges tous les ans, dès qu’il y a un, je dis bien, un, pas besoin de deux ou plus, un seul et unique flocon sur leur pare-brise et les voilà paniqués, roulant à 10 km maximum… Même les Marseillais devaient être moins paniqué qu’eux ce jour-là

      Cette année, que de neige !  Mais, définitivement, je ne l’aime pas à P’tit Chicago

dimanche, 15 février 2009

Col de Louchpach (ou Louchbach) - 88 -

IMG_5815

IMG_5817

IMG_5818 IMG_5820

IMG_5822 IMG_5823

IMG_5831 IMG_5827

cliquez les photos pour les voir en grand

mardi, 21 octobre 2008

Rocamadour

Cela se passe de commentaires !

Fontaine Batholdi

02:23 Publié dans Arts, Europe, France, Voyage | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : france, voyage

dimanche, 27 juillet 2008

Chapelle de Melleret - 03 -

Voici ce que j'ai découvert lors de mes virée... Mais je n'ai trouvé aucune information dessus ! Alors, juste pour le plaisir des yeux, en attendant d'en savoir plus !

D'autres photos ici

mardi, 17 juin 2008

France : Le gilet de sécurité et le triangle de pré-signalisation seront obligatoires dans tous les véhicules à compter du 1er juillet 2008

second billet du jour

Le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 13 février 2008 a décidé de rendre obligatoire la présence dans tous les véhicules d'un gilet de sécurité et d'un triangle de pré-signalisation à compter du 1er juillet 2008, à l'instar de nombreux autres pays européens ayant déjà adopté cette mesure.
 

Pourquoi ?
Il s'agit de renforcer la sécurité des usagers en situation d'arrêt d'urgence : le conducteur doit être mieux perçu par les autres usagers lorsqu'il sort de son véhicule et ce véhicule en difficulté doit être mieux signalé.
 

Mode d'emploi du gilet de sécurité :
122Le gilet de sécurité, conforme à la réglementation en vigueur, devra être porté par le conducteur avant de sortir du véhicule, lequel est immobilisé sur la chaussée ou ses abords à la suite d'un arrêt d'urgence.

Ce gilet doit être conforme à la directive 89/686/CEE du Conseil du 21 décembre 1989 concernant le rapprochement des législations des Etats membres relatives aux EPI (équipements de protection individuelle). Cette conformité est attestée par le marquage C E apposé sur le gilet et par la présence d'une notice d'instruction.

 

Mode d'emploi du triangle :
123Le triangle de pré-signalisation devra se trouver à bord du véhicule. Le conducteur devra le placer sur la chaussée, dès qu'il sort du véhicule, à une distance de 30 mètres au moins de celui-ci ou de l'obstacle à signaler.
Ce triangle doit être homologué conformément au règlement de Genève n° 27 en vigueur. Sa conformité est attestée par le marquage  suivant apposé sur le triangle :

 

  123

 

N'oubliez pas :
L'allumage des feux de détresse reste obligatoire, lorsque le véhicule en est équipé.

Source

122
EtT si vous êtes contrôlés sans... 135 Euros iront dans les caisse de l'Etat

 

samedi, 19 avril 2008

Jour 17 (2)

Je regagnais l’hôtel, et y laissais la voiture.

J’allais pour prendre le tram, mais, finalement, c’est à pieds que je suis allé au centre. C'était un peu loin, mais pas trop ! Or j'adore la marche et.... déteste les tramways ! Je note qu’un tram monté sur pneus est nettement plus silencieux !

 Clermont_Ferrand__17_

Je découvrais donc cette ville,, un peu au hasard, l’ODT étant fermée le lundi matin…

Clermont_Ferrand__16_

Clermont_Ferrand__24_ Clermont_Ferrand__33_ Clermont_Ferrand__34_ Clermont_Ferrand__52_

Clermont_Ferrand__69_

Clermont_Ferrand__73_ Clermont_Ferrand__75_ Clermont_Ferrand__79_

Clermont_Ferrand__81_

Clermont_Ferrand__110_ Clermont_Ferrand__130_ Clermont_Ferrand__131_

 

vendredi, 18 avril 2008

Jour 17 (1) Bon vent

Crazy Squarel est du genre angoissé ! Même dans une petite gare comme celle de Clermont, il voulait être sur place 1 heure avant le départ de son train… “ le temps de trouver le quai ! ” Par chance, il ne me demanda pas de rester avec lui. C’est pour les mêmes angoisses, qu’il partait avec ce train… qui allait le faire patienter 3 heures à Lyon, avant d’avoir sa correspondance ! Non, il ne voulait pas prendre le suivant, avec ses 40 minutes de battement…

Il partait.. mais il le regrettait ! il voyait combien l’Auvergne était belle.. alors qu’il allait se retrouver seul à Nice, son correspondant italien ayant annulé leur rencontre… Il regrettait de ne pas avoir pensé plus tôt à annuler ses billets… et le regretterai encore plus les jours suivants, mais c’est pour un autre billet !

Comme nous devions nous retrouver 4 jours plus tard, je gardais ses bagages…

00:00 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (1)

mercredi, 16 avril 2008

Jour 16

Un épais brouillard nous accompagnait en cette matinée. La route fut plus longue que prévue. C’est assez épuisés que nous sommes arrivés à Clermont-Ferrand…


Trop grand ! Trop d’habitants ! Surtout après ces derniers jours passés dans de petites contrées !

Clermont_Ferrand Clermont_Ferrand__2_


Ceci dit, il y a de fortes chances que je revienne visiter l’Auvergne cette année ! Il y a de fort belles choses, que vous pouvez d’ailleurs découvrir sur les blogs de Laurence (liens dans la colonne de gauche)

A cause du tram, tout Clermont semble être à sens unique, sans la possibilité de tourner à gauche… il vous faut sortir de la ville, faire demi-tour et revenir sur vos pas pour aller où vous souhaitiez… Même si c’est à deux rues d’où vous vous trouviez… Avec assez de difficultés, nous avons trouvé la gare, encore plus difficilement, une place pour se garer…

Gloups ! Plutôt lugubre le quartier de la gare, le soir…

Clermont_Ferrand__11_ Clermont_Ferrand__8_

Crazy Squarel voulait contrôler les horaires des trains pour le lendemain. Nouvelle prise de tête ! Sur le tableau, il avait repéré le train qu’il voulait prendre. Je lis les indications… il n’existait plus à cette période de l’année. Je lui expliquais,  lui indiquais le suivant dans la liste. Non ! Môssieur refusait de comprendre, il avait décidé de prendre celui-là, et c’est celui-là qu’il prendrait, un point c’est tout ! Il n’écoutait même pas ce que je lui disais !

J’ai quand même insisté, en lui montrant que, finalement, seul le N° du train changeait, mais qu’il partait à la même heure. Incroyable, il a compris ! Cependant, je fulminais contre la SNCF : j’aurais tant aimé que le train supprimé ne soit pas remplacé, et que Crazy Squarel passe plusieurs heures à attendre le suivant !

00:00 Publié dans Europe, France | Lien permanent | Commentaires (3)