Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 07 septembre 2014

Bonjour tristesse

Quelle douleur que d'apprendre la disparition de ma douce Evita, après une douloureuse mais heureusement courte maladie. Vous saviez qu'elle était condamnée, mais vous espériez que les docteurs se soient trompé, une rémission...

Mais à peine 36 ans...