Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 27 août 2011

Dire ou ne pas dire, telle est la question...

            Gatito aurait-il dû annoncer sa promotion à ses anciens chefs de l’Hôtel de Fous ?

            C’est en tous cas l’avis de Niagara, qui, à la différence de Gatito, a grand besoin de s’affirmer.

            Annoncer la raison de son départ a un peu effleuré Gatito, sans plus. A quoi bon ? Démontrer, à ceux qui ne lui faisaient pas assez confiance, que d’autres ont su apprécier sa valeur ? Cela changerait-il leur perception ? Peu probable car ils sont de ces personnes qui ne se remettent jamais en doute, et qui se forgent une idée qu’ils ne changeront que sous la torture, et encore... Plutôt mourir que d’admettre qu’ils ont tort ! 

            Quant à Gatito, qui a lui aussi un caractère de tordu, il estime que c’est totalement inutile. A quoi bon leur prouver qu’ils avaient tort ? Pour que, soudain ! ils l’estiment ? « leur considération soudaine, je m’assois dessus » fut la réponse faite à Niagara.

            En fait, parmi ses très nombreux anciens collègues, rarissimes sont ceux qui savent, ceux qui avaient lié une relation beaucoup plus amicale avec lui...

(à suivre)

Les commentaires sont fermés.