Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 17 août 2010

PSG ou tentative de meurtre

(suite d'hier)
 Mon optimisme me fait dire que je n’ai pas d’apnée du sommeil. (J’avais plus besoin d’une bonne cure de repos !)
 Mais si d’aventure j’en ai... Aïe !
 Comment dormir avec un masque ? Ce ne sera pas simple...
 Comment dormir avec une machine ? Attendez, je ne supporte pas le tic-tac d’un réveil, ce n’est pas pour supporter une machine ! Ou il faudrait qu’elle fasse un bruit irrégulier... La machine risque de subir le même châtiment que les réveils : coups de marteaux, vol plané par la fenêtre, noyade dans la cuvette des WC...
 Et il y a le tuyau !!!!! Idéal pour étrangler Gatito ! Si ! Si !
 Hérité de Mamina, une certaine manière de dormir, appelé « machine à laver en mode essorage fort ». Une sorte de roulé-boulé, qui fait qu’au réveil, nous sommes ressemblons à des vers à soie, complètement ligotés dans le drap.  Bon, regardons le côté positif : si cette machine produit un son à donner mal au crâne, en comparaison, que douce sera la mort du Gatito par strangulation avec le tuyau de la dite machine ! (Ben quoi ?)
 Hypothèses sans machine :
 -  Rien ne se passe
 - un VAC, ayant pour résultat de transformer Gatito en légume. Côté positif : ENFIN LIBRE ! Ne plus aller à l’Hôtel de Fous !
 - un VAC fatal, plus de Gatito ! Bah ! Un de perdu, 10 de trouvés !

Les commentaires sont fermés.