Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 13 juillet 2010

Sur un arbre perché... Gatito

Bien que ses branches ne soient pas sèches, il me fallait élaguer le seringua. Il pousse comme du chiendent ! Il fallait surtout couper celles qui retombaient du côté de la maison à l’arrière. Celle ayant je ne sais combien de studios, petits appartements, où les locataires sympas ne restent pas, mais les autres oui. Cette maison est en adoration pour le béton. Toute le terrain a été recouvert de pavés autobloquants, en dehors d’un tout petit lopin, riquiqui... (on se demande pourquoi ils ne restent pas en ville, pour détester à ce point la verdure)
 Surprise ! Une fois encore, canevas des branches entre les arbres... Mais surtout, le seringua avait poussé beaucoup plus vite que prévu (grrrrr ! Presque tous les autres arbres ont souffert de l’hiver, sauf lui !)
 A tel point que votre Gatito n’arrivait pas à tirer les branches coupées. Obligé de grimper à l’échelle, et de couper les branches à plusieurs niveaux. Du coup, il en coupait plus que prévu en « ce jour. » (il pensait couper les autres après).
 Ne restait plus qu’une seule branche, avec beaucoup de ramifications, et entremêlée au cerisier « majeur ». Gatito tira, tira...
 Et ce qui devait arriver, arriva : l’échelle tomba !  Gatito toujours  accroché à la branche coupée du seringua, elle-même accrochée au cerisier... A près de 3 m du sol !
 Vous imaginez le spectacle ? Un Gatito pendu à bouts de bras, les jambes gesticulant dans le vide...


 Vous l’imaginez ? Et vous n’avez pas honte ?
 Eh bien non ! Cela ne s’est pas passé ainsi ! L’échelle n’est pas tombée. Mais par contre, la branche est encore entremêlée à celles du cerisier. Il faudra étudier comment l’atteindre sans avoir à couper les branches du cerisier, et à cet endroit, pas évident d’adosser une échelle...

Les commentaires sont fermés.