Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 juillet 2010

Gatito et le crime parfait

Niagara, la cheffe de sa seconde job, riait une saucisse grillée. Elle croyait avoir tout vu, tout entendu, mais c’était sans compter Gatito.
 La raison de ce rire l’ayant presque achevée ? Une innocente question du Sieur Gatito
 Depuis peu, la nouvelle venue avait instauré un petit changement pour la pause-café. L’arrivée de pains au chocolat. Chacun son tour... Lorsque était arrivé celui de Gatito.
 La question ? « au fait, combien ça coûte ? »
 Impensable pour Niagara. Peut-être pensa-t-elle « c’est bien un homme ! Ça ne fait jamais les courses ! »
 Ce qu’elle n’avait pas envisagé c’est que Gatito n’a jamais acheté de pains au chocolats ! Jamais ! Dans la famille, personne n’en est friant. On vous l’offre, on le mange, mais bon, nous nous en passerions volontiers ! Même enfant, je n’en voulais absolument pas.
 En fait, aucun de nous n’est amateur de desserts au chocolat. Il en est même certains que l’on avale tout rond, sans mâcher pour dire, comme les fondants... Pourtant, certains d’entre nous aiment le chocolat en tablettes... Ce qu’ignore encore Niagara, pour ne pas la tuer de rire (ce serait le crime parfait, portant !), c’est que certains détestent le chocolat !  (peut-être que couvert de ketchup, ça passerait ?)
 Biquette, elle, est une chocomaniaque, ou chocodémoniaque ? Elle tuerait pour un carré, lorsqu’elle est en manque. Mais elle n’est pas de la famille... Cependant, elle déteste les pains aux chocolats. Bon, si nous sommes ensembles, je lui donne le chocolat, elle le pain...
 Depuis, celle qui avait instauré cette habitude est partie. Son rituel avec elle. Nous amenons nous-mêmes nos casse-croûtes. En fait, c’est parce que Niagara veut ses deux pains au chocolat, tandis que sa collègue n’en veut qu’un seul, et un croissant (au chocolat, bien sûr), ou un chinois (la pâtisserie, pas un mec ! Suivez, voyons !).
 Tandis que Gatito se trouve un petit quelque chose... salé ! Ou, à défaut, quelque chose de sucré mais sans chocolat...
 Et vous ? Êtes-vous « chocolat » ? Êtes-vous comme beaucoup, ahuri(e)s de savoir que l’on puisse réclamer des desserts SANS chocolat ? (à suivre)

Commentaires

J'aime le chocolat, les carrés de la tablette avec une posologie de 2 ou 3 carrés, voir 4 (dépend de la grandeur) un soir ou 2 ou 3 par semaines (mois ?).

voilà, je peux manger des desserts au chocolat à petite dose, alors j'évite la traditionnelle mousse au chocolat au resto, alors que toute la tablée ne commande que ça.

mais je suis dessert (plutôt 2) qu'entrée. Un repas sans dessert, pas possible !

je passais par là, Gatito, après une longue absence
bises

Écrit par : jullia | vendredi, 13 août 2010

Les commentaires sont fermés.