Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 avril 2010

5 + 3 = 13

« Je n’ai que 3 minutes de retard, puisque je devais commencer à 7:05 »

Hum ? 5 + 3 = 13 ? Je sais, tout augmente !

« Lorsque je suis sortie, il y avait les éboueurs, et comme ma rue… blablabla… tous les feux… blablabla… en plus avec 3 gouttes de pluie, tous roulent à 30... Blablabla »

7:25 et elle avait encore son manteau…. L’art et la manière de perdre son temps, sans que la cheffe ne s’en rende compte… il est vrai que celle-ci n’est vigilante que sur le travail des mâles…  « Vous êtes ici pour travailler, pas pour bavarder » a-t-elle lancé un jour au surveillant… Elle était fière de colporter ce qu’elle lui avait dit… Pourtant, cela ne l’empêchait nullement de surveiller… et le plus drôle (enfin, façon de parler) est qu’elle… elle ne ferme jamais sa boîte à fromage ! Avec ses collègues féminines, elles illustrent à la perfection l’image d’Epinal de la femme bavarde !

Elle est ma seconde cheffe qui me ferait devenir macho : les femmes aux fourneaux ! Heureusement qu’elles sont rares, et que dans l’ensemble, toutes mes cheffes étaient sympa ! (elle aussi, mais hors travail !)

Les commentaires sont fermés.