Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 18 avril 2010

L'absence : une année

55

« Combien de temps cela fait-il pour Madame Biche ? 4 ans ? »
« Non ! 1 an à peine ! »
Ma voisine n’en revenait pas. Il lui semblait que cela faisait tellement longtemps.
Parfois, cela me semble loin aussi, mais à d’autres moments, cela me semble être hier.
Sa retraite étant insuffisante (elle n’avait pas été déclarée pendant 20 ans !), elle avait un complément de l’Etat.
Comme elle vivait avec nous, et avait une peur bleue de devoir aller en maison de retraite, ou être opérée, ou, ou, ou... Elle avait fait des économies en prévision. Nous n’y touchions pas.
Vlan ! Grave erreur !
« Madame biche ayant plus de 39.000 Euros sur son compte, veuillez rembourser l’intégralité de l’aide perçue ! »
A nous de trouver près de80.000 Euros !
Et on vous dit de garder les personnes âgées avec vous ? Si nous l’avions placée, nous n’aurions pas à rembourser « ses dettes » ! Peut-on parler de dettes ?
Quoi qu’il en soit, nous ne regrettons pas de l’avoir gardée avec nous, juste de ne pas avoir « dilapidé » son compte avant sa mort !
Notre tort étant aussi de ne pas avoir su comment dilapider la somme !

 

55

BICHE POUR TOUT CE QUE TU AS FAIT POUR NOUS

123

Commentaires

Salut de passage sur mon blog et un petit coucou sur le tien.

je te laisse mon nouveau site en lien

bises

Écrit par : framboise | dimanche, 18 avril 2010

c'est triste

Écrit par : Denis | mardi, 20 avril 2010

Les commentaires sont fermés.