Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 18 février 2010

L'absence, 10 mois...

« C’est dans l’adversité que l’on reconnaît ses amis » dit le proverbe. Une fois encore, j’ai pu le constater. Le décès de Biche a été l’occasion d’avoir des surprises similaires à celui de Bigorneau-à-Roulettes, mon pôpa. Des amis se découvrent comme tels, sont à vos côtés pour supporter la terrible perte. Un petit mot, un petit geste... Pas forcément grand-chose, et des qui se prétendaient vos amis brillent par leur absence ! 

Cela fait longtemps que j’avais remarqué que dans mon entourage, beaucoup aiment le Gatito Loco, celui qui est là pour vous lorsque vous allez mal, mais lorsque Gatito va mal... Comme dans un naufrage, « les femmes et les enfants d’abord », les rats quittent le navire !

Ce sera donc bientôt le grand nettoyage de printemps, et cette année sera pour faire le ménage dans les fausses amitiés. La plus belle sortie sera celle d’une qui fut ma soeur de coeur pendant des années... En fait, tant qu’elle avait besoin d’aide...  Rigolo, même l’adage « ses amis on les choisis, sa famille on la subit » peut soudainement convenir à une soeur de coeur.

 

 

colombe

123

Commentaires

Comme tu as raison je m'en rends compte aussi
les gens sont égoïstes
bisous bonne journée

Écrit par : mamita | jeudi, 18 février 2010

Les commentaires sont fermés.