Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 19 novembre 2009

« Saigne ton vieux ! » (je blague, bien sûr !)

(suite de la visite de Caliméro, Dimanche)

 Dimanche matin, nous sommes allés à P’tit Chicago. Caliméro éprouvant le besoin de prier, voulait se rendre dans la cathédrale de la ville, car c’est le premier édifice religieux qu’il avait visité en Europe.

Triste constat pour moi. Je suis bel et bien devenu allergique à cette ville. Auparavant, j’adorais le quartier historique de la ville, en particulier le dimanche matin, avant l’arrivée massive des touristes, lorsque tout est encore calme... Là, je n’avais qu’une seule envie, celle de repartir.

Même avec le froid, les actrices continuent de se poster devant la cathédrale, mais aussi dans les rues touristiques. Elles jouent avec une certaine perfection leur rôle de mendiante, que l’on aurait envie de prendre en pitié... Si on ne les voyait pas monter dans des voitures de luxe à la fin de leurs services ! Je sais que beaucoup d’entre elles sont obligées de le faire, mais j’irai plutôt leur acheter une viennoiserie que leur donner de l’argent qui profitera à leurs mâles ! Quoique ce jour là, démoniaque (mais taquin), Gatito voulait leur acheter un grand couteau de cuisine et leur dire « tiens, saigne ton vieux : plus jamais il ne te battra, tu iras au chaud dans une prison, sans être obligée de mendier dans ce froid de canard »

(je blague, bien sûr !)

(A suivre)

Les commentaires sont fermés.