Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 04 août 2009

Tonton… Mon, mon quoi ?

Dans ma famille paternelle, les appellations  pour les oncles et tantes sont « tonton et tatie »
Mais dès mon plus jeune âge, je qualifiais ces mots… de bébés ! Je n’ai pas souvenir de les avoir utilisés ne serait-ce qu’une fois. J’utilisais plutôt « oncle », « tante » ou exceptionnellement « tatan », mais encore plus souvent directement les prénoms (au grand damne de la famille paternelle, contrairement à la maternelle)
Apprenant les langues, j’appréciais l’Italien zio / zia, et l’Espagnol tio /tia.
En fait, comme je le disais dans mon billet précédent, on ne m’a pas enseigné le « langage  bébé »
Quels rares mots utilisais-je ? « maman » ? Très peu. Il m’écorchait les oreilles. Une fois encore, choquant la famille paternelle, je l’appelais par le diminutif de son prénom, comme tout le monde, « papa » ne fit pas long feu, vite remplacé par des noms étranges, comme lui-même me surnommait : Bigorneau à Roulettes étant le plus courant je pense…
Pour les grands parents, côté paternel, car ça ne rigolait pas, « pépé et mémé » comme dans leur région.  Côté maternel, c’était « mémère et pépère ». Comme cela ne me plaisait pas vraiment, « mémère » devint rapidement… devinez ! Mémère Biche (d’où son nom sur ce joueb !). Sa sœur « mémère Yvonne » (voire Vovonne » comme je l’entendais) et son époux était pépère (Biche étant veuve), plus tard Riri (pour Henri, comme le reste de la famille) . J’avais en horreur « mamy et papy ».
Lorsque mon tour viendra d’être pôpa, j’ignore encore comment je me ferai appeler, mais je vous le dit de suite « papa : jamais ! », Mamina pour leur grand-mère maternelle, à moins de trouver autre chose, comme je viens de le lire, « Grandine », ou ???? En ce qui concerne le côté maternel, ce sera à leur mère de voir !
Et vous ?

Commentaires

bonne semaine bises

Écrit par : mamita | mardi, 04 août 2009

noon, ça ne me gêne pas. Enfant, il y avait papy et mamy du côté paternel , et mémére et pépére du côté maternel. Il fallait bien les différencier ! Plus tard, je n'avais plus que le côté maternel alors tout naturellement, c'est devenu grand-mère et grand-père. Mes oncles et tantes (tonton et tatie suivi de leur prénom ou surnom), maintenant peut-être plus par leur prénom, quoique j'aime bien "tonton" ou "mon oncle"
Quant à môman ( ;), jamais je ne l'ai appelé par son prénom. Cela ne me viendrait pas à l'idée.

Écrit par : jullia | mardi, 04 août 2009

Non, pour moi non plus, le langage que tu appelles "bébé" pour qualifier les oncles et tante ou grand père, grand'mère ne me gâne pas.
Un de mes grand père toutefois ne tolérait pas être appelé autrement que "grand père" et je n'avais pas interet à me louper (grrrrrr cet affreux adjudant!!!!). Sinon, il y avait tatie et tonton, mémé et pépé du côté maternel et mamy (parce qu'elle n'était pas la mère de mon papa) et grand père donc. Et mes parents: papa et maman.....

Écrit par : passion | mardi, 04 août 2009

Les commentaires sont fermés.