Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 11 août 2009

Banquière ? vous avez dit banquière ?

(suite du billet précédent)


Gatito échaudé, craint l’eau froide, je en suis plus jamais retourné dans cette banque. Des années plus tard, une amie Australienne se retrouva à cours de monnaie, et demanda à échanger ses chèques de voyage… issus d’une des deux plus importantes compagnies de chèques de voyage. On entra dans une autre banque, située elle aussi au cœur de la ville touristique.

La guichetière fut arraché de sa contemplation du vide intersidéral de ses pensées. Sa couche de maquillage, épaisse d'au moins 15 cm, ne parvenait pas à cacher pas les ravages du temps et son visage ressemblait, malgré ses efforts, au Grand Canyon vu du ciel.

Son vernis étant de ceux qui ne sèchent jamais, elle prit le chèque du bout des doigts, et alla consulter TOUS ses collègues pour savoir s’il était… valable. Opération qui dura un bon quart d’heure. Toujours du bout des doigts, elle prit les documents à remplir… les remplit, mit un temps incroyable à compter les billets (difficile de compter, sans calculette !).

Enfin, presque 45 minutes après son rictus voulant dire « qu’est-ce que vous venez m’emmerder bonjour » autre rictus signifiant « bon vent ».

Si vous venez à P’tit Chicago et que vous ayez besoin de faire du change, à moins que d’avoir du temps à perdre, faites-le dans une autre ville !

Les commentaires sont fermés.