Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 09 mai 2009

Les Émeraudes 2

  Les Emeraudes… « maison à vendre » Tiens ? Celle-ci était apparue dans un film, il y a des années. Trop proche du cimetière (juste en face) sinon je crois que je me serai renseigné…Il y avait une boutique dedans... Et si finalement, je devenais commerçant ?
 En fait, j’aimerais racheter la maison familiale (celle de ma grand-tante) si un jour elle est en vente. Je la considère comme mon chez-moi… Même si les voisins sont quand même un peu trop proches… 

Mais même si le village se meurt lentement, la nouvelle municipalité commence à faire comme beaucoup d’autres : vouloir récupérer les emplacements des tombes « réputées abandonnées ». (difficile d’étendre le cimetière, trop de roches). Alors que certaines étaient ces « concessions perpétuelles »…

Mais si je vous parle de cela, ce n’est pas dans un but macabre. 

C’est une sorte de mini-choc de voir les panneaux sur certaines tombes. Car…

…Enfant, Gatito allait souvent dans le cimetière, proche de la maison. Et si Gatito y allait, ce n’était pas pour jouer  ou dégrader les tombes ! Non, Gatito allait arroser les fleurs des tombes (de parfaits inconnus) lorsqu’elles manquaient d’eau, ou allait sur la déchetterie dépiauter une gerbe de fleurs artificielles, et allait ensuite déposer une fleur sur chaque tombe semblant abandonnée. C’est ainsi que des personnes décédées bien avant 1900 avaient soudain une fleur sur leurs tombes (honnêtement, parfois la fleur était bien minable !)

Et aujourd’hui, certaines de ces mêmes tombes vont disparaître… C’est tout juste si le cœur d’enfant de Gatito ne revenait pas à la charge pour lui dicter : « fonce à la mairie reconnaître toutes ces tombes ! »

Fada le Gatito ? Vous en doutiez encore ?

Commentaires

Toi qui aime la tranquilité, une maison face ou près du cimetière, c'est pas mal même si ça "fait bizarre".
Bisous

Écrit par : passion | samedi, 09 mai 2009

Les commentaires sont fermés.