Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 29 octobre 2008

Tu as volé l’orange ! Non, le fromage

Que de choses étranges se passent à l’hôtel de Fous ! Sur le coup, ce n’est pas drôle, ensuite, cela peut l’être... Mais doublé d’inquiétudes ! Car non seulement, depuis près d’un an maintenant, de par ses réactions, dieu - puisque c’est ainsi que s’autoproclame Harpagon (véridique) - nous montre des signes de... De quoi au fait ? Folie ? Maladie d’Alzheimer ? Sénilité ? (après tout, il a près de 75 ans. Pour moi, c’est encore jeune lorsque je regarde les personnes que je connais qui sont plus âgées, mais tout le monde n’a pas une « vieillesse » confortable), mais en plus la clientèle devient « douteuse », violente, dangereuse... Mais ce sera pour d’autres billets

Gros, énorme scandale il y a quelques jours !
« Qui a volé le plateau de fromage ? On a volé mon fromage ! Le plateau a été lavé et rangé soigneusement avec les autres ! Qui a bouffé mon fromage ? »
Bien entendu, ce ne peut être qu’un membre du personnel ! Pourtant, les clients peuvent avoir accès aux cuisines, en passant discrètement par une porte du salon mais non visible depuis la réception ! Mais non, c’est le personnel !
Un goinfre que le voleur, imaginez, manger à lui tout seul le contenu d’un plateau  d’un format 30 x 21 cm. Coulommiers et gruyère.
Pourtant, pour savoir qui était le voleur, la possibilité de le démasquer est simple : appeler les hôpitaux de la région pour savoir lequel des employés a eu une intoxication alimentaire ! Car non seulement ces fromages, achetés découpés, sont « vieux », mais sont présentés sur le plateau simplement déposés sur des accumulateurs de froid (comme dans les glacières), présentés à la chaleur des heures, remis au frigo, ressortis, rentrés, sortis, rentrés, sortis, rentrés, sortis, rentrés.... (ah si l’Hygiène voulait venir faire des inspections surprises !)
Franchement, aucun des employés n’a envie de manger ne serait-ce qu’une miette des produits (pas) frais présentés pour les petits-déjeuners ! (ah la charcuterie ! Vous devriez la voir ! Des produits dérivés de plastique !)
Tout le personnel à été cuisiné ! Mais, chose étrange, seul Gatito n’a pas été soupçonné ! Tiens ? Serait-il rentré dans les petits papiers des deux Affreux ? Ou ont ils peurs qu’il ne les attaque pour harcèlement ?

« et le fromage ?» me direz vous ?
Presque tout le personnel avait eu accès au réfrigérateur, où nous mettons nos repas. Mais aucun d’entre nous n’y a vu le plateau de fromage ! Un plateau fantôme ! Produit de l’imagination de Médusa !

Voici donc que Médusa (72 ans) présente les mêmes symptômes que son époux !

Pauvres de nous !

Commentaires

Ca devient de mieux en mieux ton hôtel de "frappadingues".
Allez, avoue maintenat que c'est toi qui a mangé ce bon fromage bourré de listéria :D
Bisous p'tit Gatito

Écrit par : passion de tout | mercredi, 29 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.