Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 23 septembre 2008

Composte bio

Mon oncle par alliance (veuf) est comme moi : il adore la verdure, les arbres. Son jardin est presque une petite forêt, comme à l’Oasis. Seule différence, il a encore le temps de cultiver. [Je dis que je devrais recommencer… Mais pas facile de trouver le temps ! Et avec mon (censuré) dos, pas facile !]

Cette année, il a été dans une jardinerie pour s’acheter du terreau « bio » et a copieusement nourri son terrain. Il est parti en vacances, demandant à sa belle-sœur (ma tante) de passer de temps à autres arroser, mais aussi de récolter ce qu’elle voulait.

Première surprise au téléphone : elle était passée, mais elle n’avait rien pu trouver ! Ni haricots, ni aubergines, ni…

Il n’a pas cherché à comprendre. En vacances, inutile de se prendre la tête.

Un mois plus tard (veinard !) il rentra… Stupéfaction ! Stupeur !

Son jardin, c’est la savane ! Le sac de terreau bio était rempli de graminées… Qui ont germées, et envahi son jardin. Des herbes si hautes qu’elles arrivent à la taille. Pour les aubergines, comme pour les haricots et le reste, il faut y aller à tâtons…

Il ignorait que son voisin avait eu le même souci… Et qu’il lui avait fallut 3 ans pour se débarrasser de toutes les graminées !

Oups ! Soudain il me vient un doute : que se passe-t-il donc dans nos corps avec les aliments bio ?

123

00:44 Publié dans Ecologie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coposte, bio, écologie

Commentaires

Oups, vais faire gaffe pour mon prochain sac de terreau bio.
Bisous Gatito

Écrit par : passion de tout | mardi, 23 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.