Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 30 juillet 2008

Harpagon et Alzheimer...

Je savais bien que Harpagon, tout à sa haine de me voir oser ne pas me plier à ses quatre volontés, allait continuer son harcèlement et commettre une autre erreur !

Nouveau courrier, signé… et avec une fois encore une mesure hors la loi ! Il me met en congés en septembre… pour 5 semaines ! Le harcèlement sera prouvé de 2 manières, et il va recevoir un courrier recommandé de ma part le « narguant » quelques peu : « vous n’êtes pas sans ignorer que selon l’article tant du Code du travail, vous ne pouvez imposer de prendre la totalité des congés. Si besoin est, je n’hésiterai pas à saisir les Prud’hommes »

Par contre, je crois avoir lu qu’il ne peut imposer plus de 3 semaines, mais je n’en suis pas certain. Cela m’arrangerait plus que d’en avoir 4 !

Et si je parle des Prud’hommes, c’est que je sais qu’il ne veut pas retourner devant eux… pour perdre encore une fois ! Il les craint ! Par contre, il n’a pas peur de l’inspecteur du travail…. Celui-ci s’étant souvent montré aveugle lorsqu’il  devait faire ses vérifications chez nous, même avec des preuves évidentes sous le nez…. Harpagon dit trop facilement »va voir l’inspecteur du travail »… On sent qu’il n’en a pas peur….

Bon, ma lettre va faire l’effet d’une bombe, puisque non seulement j’ose encore ignorer ses ordres de dieu (puisqu’il se prend pour tel !) mais en plus je le menace… Il ne va plus rien y comprendre ! J’ose me rebiffer alors que je suis un employé calme depuis des années ! 

Et je vous prépare une petite note… comment lorsqu’on se prend pour dieu, on perd idiotement une étoile ! Notre hôtel va être déclassé, c’est certain, et de la manière la plus idiote qu’il soit ! Certes, d’un côté, cela ne nous (une poignée d’employés déjà au courant) fait pas plaisir de voir cette étoile s’envoler, mais d’un autre côté, nous sabrerons le Champagne lorsque Harpagon apprendra cette nouvelle, et verra qu’il n’est pas infaillible, que ceux qui n’ont pas peur de se retrouver au chômage ne tremblent pas ! Perdre une étoile aussi bêtement prouve qu’il est grand temps qu’il prenne sa retraite, que la maladie d’Alzheimer gagne du terrain !

Commentaires

Dis donc qui c'est celui là pour t'embêter ainsi et je suis polie Bises

Écrit par : mamita | mercredi, 30 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.