Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 20 février 2008

Jour 11 (4)

Il était pressé de rentrer, certes, mais soudain, il oublia tout en voulant faire de nouvelles photos

Arrivés au gîte, il boudait encore ! Probablement plus encore devant mon mutisme, mais, quand on boude, je en vois pas pourquoi je ferais l’effort de faire la conversation ! Le premier qui perdra patience, ce n’est pas moi !

Et puis, là, j’avais mieux à faire ! J’avais d’autres choses à penser.

Soudain, Gatito se redressa, sorti du gîte comme s’il avait le diable à ses trousses, et se mit à sauter dans la cour. Il sautait comme un cabri, le Gatito ! Devant le regard quelque peu effaré de Plume !

Eh oui ! Plume arrivait enfin de la Cité des Anges ! Bisous, accolade, bisous, encore des bisous, toujours des bisous.

Je prévenais Plume du comportement de Crazy Squarel… qui se décida enfin à apparaître. Il ne voulait probablement pas se montrer sous un mauvais jour dès les premiers instants, aussi passa-t-on un début de soirée assez agréable,  même si je le connais plus avenant que ce qu’il était. 21h30 , hop, au dodo le Crazy Squarel ! (pendant tous ses séjours il garde ses habitudes professionnelles ; debout à 5 heures du matin… rassurez-vous, il ne nous réveille pas !) et Plume et moi sommes resté à bavarder jusque tard dans la nuit…

Commentaires

Ne vous faites pas de bile, les filles : elle n'aime que les facteurs, donc elle ne va pas nous le chipper ! MDR

Écrit par : Evita | mercredi, 20 février 2008

Les commentaires sont fermés.