Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 30 janvier 2008

Neuilly en Donjon (03)

(2eme note du jour) 

228 habitants

 

L'origine du nom de Neuilly est apparu sous la forme nubli au XVIe, probablement une déformation de novi acum, nouvelle terre, témoin des défrichements médiévaux.

La présence gallo-romaine est attestée sur la commune par la découverte au XIXe siècle de plusieurs statuettes de bronze représentantes Cérès, Mars et Hercule, de culots de bronze et de résidus de fabrication qui peuvent indiquer l'existance d'un atelier de fondeur.

Neuilly en Donjon dépend à l'origine du diocèse d'Autun et du prieuré de Marcigny, l'influence bourguignonne se remarque jsuque sur le tympan de l'église romane.

Plusieurs sites fossoyés médiévaux se trouvent sur la commune: Bertaux, les Collards, avec un doute de la fonction et la datation, la motte des Abbés, des Jacquots et des Jollards sont l'ancienne seigneurie de la Folye, que nous trouvons mentionnée à partir de 1467. La butte des Jollards, site fossoyé quadrangulaire, est l'un des premeirs sites médiévaux fouillés dans le département. Ces sites se trouvent à proximité d'un habitat gallo-romain auquel il a pris des éléments, comme cela est courant dans les constructions médiévales.

Le prévôté de Neuilly dépend du Donjon dès 1376.

Neuilly est montionné au XVIIe siècle comme terre à seigle et à bois de 60 feux (plus de 300 personnes). La taille s'échelonne entre 1683 et 1687 de 1730 à 1400 livres.

L'implantation d'une tuilerie au milieu du XIXe siècle revitatlise le bourg.

Neuilly en Donjon est situé dans une plaine, encore largement couverte de bois au XIVe siècle, et ce que jusqu'au 1840. La commune est traversé par la rivière de la Vouzance, se jetant dans la Loire en la commune de Molinet et par le ruisseau du Crésançon.

 

Le portail de l'église de Neuilly-en-Donjon offre un des derniers fruits des ateliers brionnais.
Il représente au tympan l'Adoration des mages et au linteau la tentation d'Adam et d'Eve et la Cène.

Sources : ici et

Album photos

Commentaires

Ca change du Neuilly de Nicolas :o))
Bisous du soir tit Gatito.

Écrit par : passion de tout | mercredi, 30 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.